Ruches et apicultures

Dimanche 23 mai 2010 7 23 /05 /Mai /2010 09:15

 

Johanna, Véro, Alban, Jorge, Jacques, Clém

 

Constitution du dossier CSE

                  -Présentation du projet

                  -Intérêt du projet pour la communauté universitaire

                  -Détail du budget (350€ demandé sous forme de fournitures diverses)

Les actions menées depuis le début de lannée.

                  -Fin de lhiver : 4 ruches avec 1 bourdonneuse. Toutes très peu dynamique.

                       -Ruche 2 transférée en ruchette à redynamisée (Caucase Noire)

                       -Ruche 1 : Bourdonneuse ??? (Pas de couvain)

                       -Ruche 3 : Bourdonneuse jusquà aujourdhui mais apparition de couvain jeune (présence dune reine à vérifier à la prochaine visite).

 

Donc: 1 ruchette dynamique et 2 ruches moyennes.

 

Prévoir lachat dune ruchette supplémentaire pour avoir 3 ruchettes et transférer la ruche 3 en ruchette pour la booster.

 

Ccl : Passer de ruche à ruchette dynamise énormément. Il y a eu renouvellement de la reine sans essaimer.

 

Faisons nous une transhumance sur le tournesol ?

                  Prendre la décision rapidement : les tournesols fleurissent fin juin - juillet dhabitude

 

Traitement : Adhérer au GDS (Groupement de défense sanitaire) pour acheter des traitement et pouvoir les utiliser. Adhésion: 6 €.

      Eventuellement sabonner à « Santé de labeille » pour sinformer des traitements à effectuer.

 

Si transhumance : déclarer à la DSV obligatoirement.

      Possibilité de faire une conduite avec peu de visites : On pose deux hausses en même temps que la ruche et on fait des visites toutes les trois semaines. Il faut trouver des champs de tournesol pas trop loin en :

                                         -Demandant à des agriculteurs sur les marchés

                                         -Demandant à des apiculteurs sur les marchés

                                         -Voir avec M. Vives.

 

Il faudrait peut être transformer un plateau de ruche pour ladapter sur ruchette et pouvoir y placer des hausses à garder des abeilles dynamiques.

 

Faire la déclaration DSV en janvier.

 

Prochaine réunion prévue le 22 mai au sentier pour visite.

                  -Transfert de la ruche 3 en ruchette. Placement de 4 cadres dans la ruchette.                    Très peu de couvain alors quil y en avait sur deux cadres 3 jours avant ???

                  -Ouverture de la ruchette 2. Peu de couvain.

Ecrit  par Clément, publié par Alban

Par Veracruz - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 13 mai 2010 4 13 /05 /Mai /2010 11:31

Présents : Alban, Clément, Johanna

Ruche 1 :

-         Moyennement active

-         Introduit un cadre de couvain de la ruchette 2

-         Prélevé un cadre de couvain jeune (larve de moins de 3 jours ?) pour la ruche 3, afin d’élever une reine

-         Elles n’ont rien fait dans la hausse (elles n’ont même pas fini de cirer les cadres en bas…). On l’a donc enlevé

Ruchette 2 :

-         Très dynamique

-         Que des cadres de couvains, donc plus de place pour pondre et pas de réserve

-         Fourmis sur le toit

Ruche 3 :

-         BOURDONNEUSE ! C’est pour ça qu’elles étaient agressives… donc il y a beaucoup de mâles et que des cadres de miel….

-         Hausse vide

-         On a introduit un cadre de couvain de la ruche 1, mais sans être sûr qu’il y ait des jeunes larves.

A faire :

-         Vérifier ce week end qu’il y ait une reine élevée dans la ruche 3. Sinon, vider la ruche en dispersant les abeilles

-         Pour la ruchette 2, mettre en place une ruche : plateau grillagé, corps ; cirer 5 cadres. Transférer ce week end si possible, en mettant éventuellement des partitions, et nourrir. Sinon, la semaine prochaine.

 

Par Camille - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 13 mai 2010 4 13 /05 /Mai /2010 11:28

 


Johanna, Alban, Jorge

 

3ème ruche:

  • Très active ;
  • Abeilles un peu énervées;
  • 7 cadres avec du couvain ;
  • Un de ceux cadres avec du couvain de reine ;
  • On a enleve la grille à apropolis et on a mis la grille à reines.

 

2ème ruchette:

  • Des cadres avec du couvain;
  • Il y avait aussi des cadres avec du couvain de reine;
  • On a transféré un cadre avec du couvain de la ruche 3 pour dynamiser la ruche;
  • On a enlevé un cadre avec du miel.

 

3ème ruche:

  • Très active aussi ;
  • Pas mal de cadres avec du couvain ;
  • On a mis un nouveau cadre.

 

 

Résultat :

  • 1 cadre avec du miel ;
  • 1 grille a propolis, mais pas beaucoup.

 

 À faire :

  • Nettoyer combinaisons ;
  • Transférer la ruchette en ruche (en acheter une) ;
  • Récupérer aiguilles de pin. 

 

Par Camille - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 12 avril 2010 1 12 /04 /Avr /2010 18:10

Lundi 19 avril à 11h au Sentier :

Visite des ruches avec au programme 

- controle de la ponte
- mise de hausse
- transfert de ruchette en ruche


Et puis  le mardi 20 avril à partir de 19h rendez-vous au local (le nouveau!) pour l'extraction du miel. La mise en pot est prévue pour le mercredi 21 ou jeudi 22 .


Par Johanna - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 12 avril 2010 1 12 /04 /Avr /2010 18:08

 

Présent : Jorge, Johanna

1ère ruche:

  • Très actives (même énervées) ;
  • 6 cadres avec du couvain. 

2ème ruche (la ruchette):

  • Actives aussi, mais calmes ;
  • 3 cadres avec du couvain ; nourrissage

 

3ème ruche:

  • Très actives aussi (même énervées) ;
  • 6 cadres avec du couvain.


Autres :

  • On a aussi passé au chalumeau la ruche que l’on a dispersé.  


 À faire :

  • Effacer les toits des ruches ;
  • mener un chiffon blanc ;
  • Cirer 5 cadres de corps pour la deuxième ruche ;
  • Ramasser des aiguilles pour l’enfumoir ;
  • Acheter une nouvelle ruche pour remplacer la première ruche => faire un dossier CSE ?

 

Par Jorge - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 12 avril 2010 1 12 /04 /Avr /2010 18:06

Présents : Jorge, Véronique, Clément, Johanna

Présentation des lieux, du matériel ; visite ; nettoyage et rangement du matériel

Ordre de la visite : 4, 2, 3, 1 (de la plus facile à la plus compliquée…)

Météo : Temps ensoleillé et tiède (17°C)

 

4ème ruche:

  • Très active ;
  • 5 cadres avec du couvain ;
  • 3 cadres avec du miel ;
  • Couvre cadre changé
  • On a mis des restes du candy en provenance de la 3ère  ruche et du sirop.

 

2ème ruche:

  • Au début, peu nombreuses, tranquilles, puis plus mouvementées lors du transfert ;
  • 3 cadres avec du couvain ;
  • Au moins 2 cadres avec du miel ;
  • On a nourri avec du sirop. ;
  • On a transféré les cadres de couvain dans une ruchette avec deux nouveaux cadres. On a passé au chalumeau le corps qu’on a réutilisé pour la ruche 1
  • On a récupéré des cadres de miel

 

1er ruche:

  • Très active aussi, malgré les conditions hivernales ;
  • Au moins 3 cadres avec du couvain ;
  • 1 cadre moisi qu'on a jeté et remplacé par un cadre vierge

(celà fait au total 4 nouveaux cadres pour ce printemps)

  • On a changé le corps et le plateau, en prenant ceux de la ruche 2 après les avoir passé au chalumeau. Le couvre cadre avait été changé le 18 avril
  • On a nourri avec le reste du candy et du sirop
  • On a passé l’ancien corps au chalumeau mais très abîmé, donc on pense le jeter. On pense que la moisissure vient du fait qu’on avait laissé un plateau en bois plutôt qu’un plateau grillagé, ce qui a condensé l’humidité

 

 

3ème ruche:

  • Bourdonneuse ;
  • 3 cadres avec du couvain, mais beaucoup de mâles ;
  • On a enlevé les cadres vides pour qu'elles arrêtent de pondre ;
  • Quelques cadres avec du miel récupérés ;
  • À disperser (lundi 29 mars au matin)

 

Résultat :

  • 5 cadres avec du miel dans une ruchette ;
  • 6 (?) cadres avec du miel dans la boîte de Leroi Merlin ;
  • 1 cadre du miel dans nos ventres !

 

 À faire :

  • Nettoyer les combinaisons ; les coudre
  • Il manque un couteau ;
  • Racheter une bouteille pour le chalumeau
  • Passer au chalumeau les 4 couvres cadres moisis
  • Marquer les nouveaux cadres avec des punaises colorées (à acheter)
  • Ruche 2 : changer la reine en avril (avec Mr Vives)
  • Ramasser d’autres aiguilles
  • Nourrir pendant la semaine
  • Extraction, mise en pot, prévue pour le jeudi 8 avril au soir, au local de Veracruz 
Par Jorge - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 24 février 2010 3 24 /02 /Fév /2010 23:13

Personnes présentes : Véronique – Johanna - Jorge – Alban – Clément

Objectifs :

·         Présentation du projet et de sa mise en place aux nouvelles personnes

·         Prévoir les choses à faire prochainement au niveau des ruches

 

Mise en place du projet + Bilan :

·         Novembre 2007 : Les étudiants sont motivés pour installer des ruches sur le sentier. Ils rencontrent Claude Baben qui les aident à se lancer et leur donne un peu de matériel pour débuter

·         Autorisation auprès, président de l’université (Pas de réponse), Assurance (Inscription au syndicat d’apiculture), Service vétérinaire (n°d’apiculteur + nécessité de signaler nombre de ruches + tenir informé si maladies…)

·         Disposition des ruches près d’une haie et à distance des bâtiments publics.

·         Mise en place d’un panneau pour signaler le travail sur les ruches (à revoir car peu efficace)

·         Début mai : Mise en place

·         Récupération de deux essaims (prise de contact avec les pompiers pour récupérer essaims sauvages) + un essaim donné par un apiculteur, M. Vives (Caucase Noire)

·         Première année : 2 miellés Juillet (Tournesol) et septembre (toutes fleurs) 40 kg par les Caucase Noires –

·         Ce qui est récupérable :-Pollen

   -Propolis

   -Miel

   -Gelée Royale

                        mais il faut choisir !

·         Dossier financé par l’université à Dossier CSE à présenter

·         300€ demandés à 200€ reçus

·         1500€ demandés à 1500€ reçus

·   Concours tournesol (envoyé des pots en octobre) à Analyse

·   Miel toutes fleurs si absence de justificatif

·   Fin de la première année : 3 ruches

·   Cours au syndicat (Pourvourville)

·   Apiculteurs rencontrés depuis le début : Claude Baben – Mr Vives – Jacques et Jean-Louis

·   Autres ruches sur le sentier appartiennent au CRCA (Directeur : Martin Giurfa) : organisme relié à l’UPS et au CNRS

·   Deuxième année : Miel au printemps, du sentier (6 kg) – Extraction à la main

·   Nouvel essaim de Caucase Noire (Faire essaim en avril)

·   Notes + Cours de Mr Vives distribuées à chacun sur clé USB

·   Déplacement de 3 ruches à St Rustice + 1 sur le sentier (Distance de 3 km de l’essaim séparé) jusque fin août

·         1ère récolte en août (30 kg)

·         2ème en septembre (3kg) +retour des ruches au sentier (vente sous forme de brèche mais mauvaise vente : peu attrayant

·   Peu d’achats (Pain de candi, sucre, matériel endommagé, pots) Centrifugeuse prêtée par Jacques.

 

 

·   Achats du matériel chez

·       Apicop (pas très intéressant)

·       Leroy Merlin (Grillage…)

·       Ickowicz Apiculture

·       Essayer de ne faire qu’une commande par an car long à recevoir + frais de port

·   Pour payer : En carte bancaire avec facture au nom de Veracruz. Recevoir le matériel chez soi. (Cf. fiche)

·   Essayer de faire inventaire chaque année pour savoir ce qu’il y a et où cela se situe et pour savoir ce qu’il faut acheter.

·   Traitement contre le varoa (acarien) à faire systématiquement à chaque automne à traitement de tout le rucher. Changer de produits tous les ans pour éviter les résistances.

·   Essayer de renouveler la Reine tous les ans.

·   Problèmes à cause du frelon asiatique (Pièges inefficaces).

·   Peser des ruches avant hiver et s’assurer qu’elles pèsent entre 25 et 30 kg.

·   Problème d’humidité cet hiver dans une ruche.

·   Conseil : pencher légèrement la ruche vers l’avant, enlever les couvres cadres nourrisseurs

·   Visiter les ruches quand 3 jours > 15°C de suite.

 

 

Ce qu’il faut faire :

·         Décider du matériel à acheter

·         Préparer les plaques de cire sur les cadres pour préparer les hausses.

·         Visite de printemps

·         Choisir si on tente du miel de Colza

·         Choisir si on fait une division (Nourriture importante)

·         Passer de ruches à ruchettes ?? (10 à 5 cadres)

·         Suivre les conseils de Quentin Rome du Muséum sur le frelon asiatique.

 

Prochaine réunion prévue le Mardi 2 mars 2010 à 18h30 chez Véronique, Inventaire le 2 mars de 12 à 13h30 à la cabane, sur le sentier. 

Par Johanna - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 20 octobre 2009 2 20 /10 /Oct /2009 10:03

Au printemps 2002 et 2003, des milliers de ruches sont mortes, dans la Haute Garonne et le Gers, lors des semis de tournesol.

Une instruction a été ouverte au tribunal de Saint Gaudens, sur plainte de la DGAL(ministère de l’agriculture)qui voulait orienter l’enquête sur un réseau de commerce illégal de pesticides.

Les analyses d’abeilles mortes ont mis en évidence l’intoxication par le fipronil, matière active de l’insecticides systémique Régent TS utilisé en traitement de semences. Les experts de l’AFSSA et de la ComTox l’ont confirmé, et le ministre l’a reconnu dans un communiqué de presse. Les poussières émises lors des semis ont aussi provoqué l’intoxication de personnes.

Il est apparu que l’autorisation de vente du Régent TS était illégale, ce qui met en évidence des dysfonctionnements administratifs.

Des études scientifiques ont montré que:

  • Le fipronil est une des molécules les plus toxiques pour l’abeille, en intoxication chronique on constate des mortalités à très faibles concentrations : 0,01 μg/l soit 1g pour 100.000.000 litres.
  • Des résidus de fipronil étaient présents dans le pollen et le nectar des plantes traitées, à des niveaux toxiques pour l’abeille.

En plus des victimes des poussières émises lors des semis, de nombreux apiculteurs ayant subi des pertes lors des miellées de tournesol se sont constitués parties civiles (plus de 500).

Les sociétés BAYER et BASF et leurs dirigeants, propriétaires successifs du Régent, ont été mis en examen. Elles ont essayé de faire obstruction, allant devant la chambre de l’instruction pour contester le juge d’instruction, les nombreux experts et même la signature du greffe du tribunal. Pendant ce temps plusieurs juges d’instruction et procureurs se sont succédés en charge du dossier. Jusqu'à ce que un juge d’instruction prononce une ordonnance de non lieu, semblant accorder plus d’importance aux arguments des fabricants de pesticides mis en examen, qu’à ceux de leurs victimes, parties civiles.

La Confédération Paysanne à fait appel de cette décision, l’audience aura lieu le 29 octobre à 2009 à 8 h30, à la Cour d'appel de Toulouse.

La Confédération Paysanne appelle à un rassemblement devant la Cour d'appel de Toulouse le 29 Octobre 2009 à 8h30, pour demander que le procès ait lieu et que justice soit rendue.

Contacts : Bertrand Théry :05 61 65 38 28; Jean Sabench :04 67 97 16 31

Par Coline (texte de la confédération paysanne) - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 6 octobre 2009 2 06 /10 /Oct /2009 16:24

Nous avons été quatre personnes actives : Thomas, Alban, Camille et moi-même. La gestion des différentes taches, l’organisation se sont très bien déroulées.

Globalement, la saison a été  bonne pour nous.

Nous n’avons pas eu de perte de colonie lors de l’hiver dernier. Nous n’avons pas été trop infesté de maladie (un peu de varoa), mais le frelon a commencé à pointer son nez en aout. Nous avons alors posé des pièges, qui sont inefficaces pour l’instant. Je vais en essayer d’autres la semaine prochaine.

Une nouvelle colonie a rejoint le cheptel, à partir d’une colonie déjà présente (division de la ruche), donc nous avons quatre ruches en tout.

En ce qui concerne la production de miel, nous sommes satisfaits. 6 kg en mai, premier miel du campus !!! Puis environ 30 kg pour trois ruches, en aout, sur le tournesol, après transhumance à Saint Rustice. Et enfin environ 6 kg à nouveau en septembre. Pour cette dernière, pour des raisons pratiques et pour innover, nous avons découpé le miel en rayon.

D’un point de vue financier, je n’ai pas trop suivi les comptes, mais nous avons fait très peu de dépenses. Je crois que les bénéfices du miel couvrent les dépenses.  

Projets :

Pour le matériel, nous avons quasiment tout le matériel nécessaire (quelques bricoles à acheter).

Les abeilles se préparent à  hiverner. Cependant, il va falloir de nouveaux participants si l’on veut poursuivre ce projet. Thomas est parti, et je pars en juin. Il faudrait des personnes qui puissent être à Toulouse quelques années, et l’été.

S’il n’y a personne qui souhaite reprendre le projet en mars, les essaims seront distribués entre les  apiculteurs qui nous ont aidés. Le matériel restera bien évidemment à Veracruz. 
Par Johanna - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 20 août 2009 4 20 /08 /Août /2009 11:59

Ca y est, le miel arrive !

Avant tout, voici un petit rappel des péripéties des ruches Veracruziennes !
Depuis la première récolte début juin, nous avons divisé une de nos ruches (la meilleure) en 2 essaims qui ont grandi pour donner 2 belles ruches, nous avons donc maintenant 4 ruches. Nous avons laissé nos 4 ruches sur le Sentier pour profiter de la miellée du Tilleuil (fin juin-début juillet) en espérant avoir du miel de la fac. Malheureusement nous n'avons pas eu suffisament de miel pour une récolte. Alors début juillet nous avons placé 3 de nos 4 ruches près de champs de tournesol, à Saint-Rustice, un peu au Nord de Toulouse, la quatrième étant toujours au Sentier.
Donc comme l'année dernière au même moment, ce miel est issu de nos abeilles mais pas de notre Sentier comme l'était celui de juin

Maintenant, parlons récolte ! Hier Johanna et moi avons fait la récolte, avec l'aide de Jacques, un apiculteur amateur, qui nous prête le matériel (entre autres choses). En effet, quoi de mieux que d'enfiler une combinaison le jour le plus chaud de l'année ? Sur nos 3 ruches en place, une seule avait vraiment rempli la hausse (ce que l'on met au-dessus de la "ruche elle-même" pour récolter le miel). Les 2 autres avait à peine, voir pas du tout pour l'une d'entre elles, touché à la hausse. Comme ça semblait byzarre que nos chères abeilles n'aient rien récolté, nous avons jeté un coup d'oeil dans le corps (la "ruche elle-même") et remarqué qu'elles avaient bourré. Ce qui dans le jargon signifie trop remplir le corps de miel au détriment du couvain (les larves). Du coup avons ainsi récolté un peu de miel dans les corps pour leur faire de la place.

Nous avons ensuite passé la soirée à extraire le miel et comme d'habitude, c'était fantastique ! Malheureusement, nous avons seulement pû prendre des photos avec un portable (J'ai peut-être oublié de prendre mon appareil photo mais, non, je n'avais pas oublié de le charger !)... Nous avons eu la surprise de constater que ce n'est pas du miel pur de tournesol comme nous en avions eu en août dernier mais un mélange très savoureux ! Ce mélange contient probablement du tournesol, du tilleuil et de la ronce et ensuite peut-être un peu d'acacia et d'autres fleurs.

La mise ne pot se fera demain et le miel devrait être en vente dès la semaine prochaine.

Sur ce bonne dégustation !

Par Thomas - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 4 juin 2009 4 04 /06 /Juin /2009 12:40

Ça y est ! La première récolte de miel du sentier a été effectuée cette semaine. Un mélange de différents nectars, principalement de l’acacia. Pressé à la main, par François, Pierrick, Thomas et moi, on a obtenu 6 kg ! Maigre récolte ? Plus que la plupart des apiculteurs amateurs, et rien qu’avec une ruche ! Le printemps tardif n’a pas aidé, mais les abeilles reprennent du poil de la bête !

En ce moment, on prépare la miellée de tournesol. Elle devrait débuter fin juin début juillet, si le temps le permet. Il faut cirer les cadres, et maintenir un couvain abondant. On va en transhumer au moins une, car il n’y a pas beaucoup de fleurs sur le sentier l’été.

On va également faire un essaim artificiel, à partir de la ruche la plus dynamique. On connaît l’espèce (caucase noire), l’âge de la reine (1 an), et elle n’a pas encore essaimé. On va répartir les cadres dans deux ruchettes, déplacer celle avec la reine et laisser l’autre sur place. On va les nourrir un peu avec un sirop de sucre maison, afin que les abeilles s’occupent principalement de l’élevage et non pas du butinage.

Par Johanna - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 3 mai 2009 7 03 /05 /Mai /2009 20:49

Ca y est, le printemps est là ! (malgré le mauvais temps l’info est sure).

Vous vous demandez ce que deviennent les abeilles Veracruziennes ? Comment ont-elles passées l’hiver ? Et plus important, aura-t-on du miel du Sentier Nature ?!

 

Alors en février la saison apicole a recommencé avec la préparation du matériel. Nous avons ainsi préparé des hausses (ce que l’on met sur les corps de ruches pour la récolte) et quelques cadres. Au même moment, nous avons commencé le nourrissage (du sucre et de l’eau) de nos 3 ruches pour les aider à passer le mauvais temps et pour les préparer à la reprise de la saison. Nous avons ensuite attendu l’arrivée des beaux jours pour faire la première visite des ruches : la visite de printemps. Cette visite sert à voir l’état des ruches à la sortie de l’hiver.

 

En mars le soleil s’est enfin montré pendant quelques jours et nous avons pu faire la visite. De nos 3 ruches, 2 se portaient à merveille et 1 était un peu faible. Nous pensons qu’elle avait un peu trop de varroas (un acarien parasite) et qu’en plus la reine se faisait vieille.

Quelques semaines plus tard nous avons installé les hausses sur les 2 ruches fortes. Nous avons inspecté la 3ème ruche qui allait un peu mieux mais toujours faible. Nous avons alors décidé de laisser la reine se faire remplacer (en ne détruisant pas les cellules de reines) : ce fut un succès. Quelques semaines plus tard la ruche allait beaucoup mieux et était aussi active que les 2 autres, nous lui avons alors mis une hausse.

 

Depuis nos 3 ruches se portent bien, les abeilles ont déjà commencé à remplir les hausses : nous aurons du miel du Sentier !

 

Sinon, nous comptons agrandir un peu le rucher en divisant une de nos ruches et peut-être en récupérant un essaim. Ainsi nous aurons au final 4 ou 5 ruches.

Si vous êtes interessés par le projet Ruches n'hésitez pas. Plus il y aura de personnes motivées (et un minimum formées), plus longtemps nous aurons du miel au Sentier !

Par Thomas - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 5 octobre 2008 7 05 /10 /Oct /2008 12:23
Vente de Miel 2008, c'est déjà terminé !

Cette année, nous avons eu notre première récolte de Miel avec près de 40kg soit environ 160 petits pots de 250 grammes.
Une bonne partie a été vendue aux Veracruziens et lors de la semaine d'animation fin septembre sur le campus pour 1€80.
Quelques pots ont été offerts aux personnes qui ont permis de réaliser ce projet.

Rendez-vous l'année prochaine pour la prochaine récolte !
Par Ju - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 30 août 2008 6 30 /08 /Août /2008 10:00

Compte rendu de la récolte de miel – 21 et 22 Août 2008

Le 21 août a été un jour mémorable dans l’histoire de Veracruz : première récolte de miel !! Hélàs, les essaims sauvages récupérés début mai ont souffert du mauvais temps de juin et ont seulement constitué des réserves pour l’hiver (c’est déjà ça…), donc pas de récolte de miel 100 % ups… Cependant, M. Vives nous avez donné un très bel essaim de Caucases Noires, qui ont formé une parfaite synergie avec le temps et le milieu !! On les a alors mis sur un des ruches de M. Vives, à Quint Fonsegrive à partir du 12 juillet, pour la miellet du tournesol (le tournesol a eu au moins 15 jours de retard cette année). En deux semaines les abeilles ont ciré deux hausses de cire gauffrées et rentré près de 20 kg de miel !

J’ai récolté ces deux hausses jeudi à 18h : vérifier si les abeilles continuent à rentrer du nectar, si tout est operculé, puis décoller les hausses avec le lève cadre, enfumer légèrement, les taper sur un plateau pour enlever les abeilles.

Nous avons extrait le miel dans les heures suivantes. Le miel était encore chaud (les hausses recouvertes), ce qui a permis de désoperculer et d’extraire facilement. Sinon, il aurait fallu utiliser un défigeur qui chauffe le miel mais altère sa qualité.

Jacques et Jean Louis nous ont prêtés tout le matériel pour extraire et nous ont même livrés les pots !! Thomas, Karim et moi avons eu le plaisir d’extraire le miel : désoperculer les cadres un part un avec un couteau spécial, dans une cuve à désoperculer (pour récupérer la cire et une partie du miel) ; mettre six cadres dans l’extracteur, tourner lentement pour ne pas casser les cadres (ils serviront pour l’année prochaine), d’un côté puis de l’autre ; enfin, récupérer le miel dans des seaux et le mettre dans le maturateur, après l’avoir filtrer avec un tamis. C’était splendide ! (hélàs, deux appareils photos, deux pannes de piles…)

Karim et moi l’avons mis en pot le lendemain, après l’avoir écumé (quelques débris de cire et de propolis remontent à la surface), et pour ne pas le laisser figer ! Puis le nettoyage…(Merci Julien :-) ) Donc ça nous fait à peu près 110 pot de 250 gr, donc environ 30 kg de miel ! Et il reste encore une hausse à récolter !!

Julien est actuellement en train d’élaborer l’étiquette et nous sommes en discussion pour fixer le prix… Donc, d’ici quelques jours, vous pourrez déguster le petit pot de miel de Veracruz !

Pour la troisième hausse, si vous voulez assister à l’extraction, vous êtes les bienvenu-e-s (date à fixer…)


 

Par Johanna Rogan - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 18 août 2008 1 18 /08 /Août /2008 12:52
A partir du mercredi 20 août, le local de Veracruz se transforme en miellerie pour une semaine entière, juste le temps qu'il faut pour extraire le miel et le mettre en pot.

Découvrir le projet ruches.

N'hésitez pas à passer nous voir au bâtiment 4TP2. Voir plan.

Le rendez-vous Veracruz du jeudi midi 21 août au local est annulé. Rendez-vous donc le jeudi suivant pour préparer la rentrée. On recherche des membres disponibles pour la première semaine de septembre pour présenter Veracruz au premières années.
Par Ju - Publié dans : Ruches et apicultures
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire

Vivre avec Veracruz

Consultez l'agenda de la salamandre!

 

Venez aux Permanences tout les mercredi soir de 18h à 19h au local .

 

  Adhérer à Veracruz !

Articles par date

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Communiquons!

Suivez nous plus facilement avec notre page facebook !

facebook_logo-copie-1.jpg

 

Posez vos questions par email:   

association.veracruz@gmail.com

e-mail

ou par courrier:

Veracruz - DVE - Université Paul Sabatier

118 route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex 9

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés